Logo

Rechercher

visionnez la vidéo
 

Détails des ateliers 2014

 

 

Atelier A

 

 

La communication et l’engagement des employés dans le changement organisationnel

 
Animatrice : Johanne Simard, CSSS Lac-St-Jean-Est
Experte : Martine Caron, Speed Productivité
 
Toutes entreprises ou organisation vivent des changements, et ce peu importe le secteurs d'activité. Afin d'aider à implanter le changement, et passer à travers les phases d'un changement organisation, les gestionnaires doivent faire preuve de communication efficace et doivent faciliter l'engagement du personnel pour arriver à leur fin.


Cette activité DYNAMIQUE et INTERACTIVE outillera les participants pour les aider à provoquuer des améliorations dans leur milieu de travail. Cela permettra à tous ceux qui y participent d'en sortir avec des trucs, des conseils et des outilsconcrets applicables directement dans leur secteur d'activité.

 

Notre approche, teintée d'humour et d'émotions, facilite la réflexion et dédramatise certaines situations. Elle touche des sujets parfois délicats ou percutants dans des mises en situation lors desquelles les participants sont directement concernés en tant que leader du changement.

 

 
Objectifs de l’atelier
 

·         Impliquer les employés face aux « épreuves » et aux « obstacles » vécus lors d’un changement organisationnel – Les montagnes de l’Everest.  

 

·         Allez chercher l’engagement des employés dans chaque phase du changement organisationnel.  

 

·         Établir une saine gestion du changement au niveau des communications internes.
 

Atelier B

 

 
Surfez sur la vague de la turbulence, soyez agile !
 

Animatrice : Louise Landry, Collège d’Alma

Experte : Martin Jean, Trigone
 
Dans des périodes de turbulence comme celles des dernières années, les organisations sont confrontées à la nécessité de s’adapter rapidement. Réduire les dépenses ou les effectifs dans des périodes difficiles, tout en préparant le retour à la croissance afin de ne pas perdre d’opportunités, représente un casse-tête complexe pour les décideurs. Aujourd’hui, les organisations sont confrontées à quatre grandes évolutions :
 
·         La montée de la complexité des affaires et, de façon liée, d’une certaine perte de sens;
·          La montée de l’individualité qui met en exergue le besoin de reconnaissance, de réalisation personnelle, de satisfaction des exigences;
·          La montée de l’incertitude qui impose la nécessité d’anticiper pour améliorer nos capacités de réaction;
·          La montée de l’interdépendance, qui sous-entend le principe de partage du pouvoir tant à l’intérieur de l’organisation qu’entre les acteurs d’un même secteur économique ou même des collaborations inter-organisations.

 

Revoir les façons de faire de l’organisation et augmenter l’agilité sont un pas essentiel vers la résilience organistionnelle.
 
Objectifs de l’atelier
L’atelier a pour objectif de donner des outils concrets aux participants afin qu’ils implantent des actions proactives afin de contribuer à développer ou consolider l’agilité dans leur organisation.

 

Atelier C

 

 

 

Comment rebondir dans un contexte de changements perpétuels

 

Animateur : Gilles Simard

Experte : Nancy Doucet, RCGT

 

Dans un contexte où les organisations sont appelées à réagir à une multitude de changements et où les attentes en matière de performance et d’excellence envers les organisations et leurs ressources sont importantes, notre atelier portera sur la résilience organisationnelle sous l’angle de la gestion du changement.

Bien que lesdits changements représentent un niveau de risque plus ou moins important, selon le cas, il s’avère important d’outiller les acteurs clés au sein des organisations afin :

 

·      qu’ils reconnaissent les situations représentant un risque potentiel au sein de leur service ou leur organisation;
·      qu’ils puissent sensibiliser leur organisation au développement d’une culture de résilience;
·      qu’ils connaissent les étapes à suivre pour implanter une telle culture.
 
Objectifs de l’atelier

  

·      démystifier la notion d’organisation résiliente;

·      reconnaître les situations où la résilience organisationnelle prend tout son sens;

·      travailler en sous-groupe dans le cadre d’une mise en situation permettant :

– d’identifier les obstacles à la résilience organisationnelle;

de rechercher des pistes de solution.

 

Atelier D

 
Gestionnaire : cohabiter avec le changement
 
Animateur : Pierre Landry, Ville d’Alma
Experts : Élaine Boutet, Groupe Consensus

 

Depuis quelques années, la gestion du changement devient de plus en plus complexe et exigeante. En effet, la fréquence des changements est plus grande et les délais de réalisation sont de plus en plus restreints. Alors que dans certain cas les décisions stratégiques sont communiquées sans que les employés en comprennent le sens, dans d’autres cas les annonces tardent et laissent les employés dans l’incertitude.

 

Le gestionnaire doit faire face à ces situations. Lui-même doit s’adapter rapidement pour ensuite être en capacité de mobiliser son équipe. Mais comment arrive-t-il à rester stable dans ce contexte en constante mouvance? Comment fait-il pour continuer de promouvoir les changements dans un contexte d’incertitude? Quelles compétences doit-il développer pour arriver à accepter le changement, s’y adapter et le mettre en œuvre.
 
Objectifs de l’atelier
 
·      Comprendre ses propres résistances aux changements
·    Développer une tolérance face aux perpétuels changements et une capacité à les accepter et s’y adapter.

  

Atelier E

 
Décroissance, gestion du rendement et fin d’emploi :
« Aspects légaux et conditions de réussite »
 
Animatrice :    Mme Odette Gaudreault, Proco

Expert :          Me Pierre Parent, Cain Lamarre Casgrain Wells

 

Le contexte économique des dernières années nous a enseigné l’importance pour une organisation de savoir gérer la décroissance. D'abord, aux fins de bien comprendre le contexte juridique, il importe de cibler les règles qui régissent le licenciement collectif et la cessation d’emploi individuelle, lesquelles sont prévues à la Loi sur les normes du travail et au Code civil du Québec. Il faut également connaître le droit de l’employeur de procéder à un licenciement pour manque de travail et les règles qui gouvernent l’exercice de ce droit et surtout, celles entourant le choix des personnes touchées. Dans un contexte de décroissance, l’employeur se voit parfois contraint d’augmenter ses exigences, par exemple en matière de rendement ou de polyvalence, au sein de son organisation, tout en respectant les obligations que lui impose la législation en matière de droit du travail. Afin d’atteindre cet objectif, la modification des exigences de l’employeur doit respecter un certain nombre de règles. Ce n’est qu’en respectant ces règles que l’employeur pourra soulever la non-atteinte des nouvelles exigences comme cause juste et suffisante de congédiement.  
 
Objectifs de l’atelier
 
·      Établir les obligations de l’employeur lors d’un licenciement collectif et d’une cessation d’emploi individuelle, conformément à la Loi sur les normes du travail et au Code civil du Québec.     
 
·       Expliquer en quoi un licenciement pour manque de travail peut néanmoins constituer un congédiement illégal.
 
·      Préciser la marge de manœuvre de l’employeur dans le choix des salariés visés par un licenciement.
 
·      Expliquer comment l’employeur peut légalement modifier les exigences de rendement au sein de son organisation.